TOUT 1 SAVOIR

TOUT 1 SAVOIR

ON VA DROIT DANS LE MUR !!

Le gouvernement Ayrault a sorti sa massue fiscale
 
Je pense que personne ne devrait s'étonner de la situation ! Et préparez tous vos mouchoirs pour la suite...De toute façon avec un gouvernement pareil et sa majorité à l'assemblée nationale nous allons tous dans le mur , et je ne parle pas des relations avec l'Allemagne , ni de Mme Tobira ...etc..etc... (c'est mon message sous le pseudo SUIVIABC sur le site abc.bourse)
  
 

Le gouvernement Ayrault vient de présenter son premier budget rectificatif et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a eu la main particulièrement lourde. Les impôts sont ainsi relevés de 7,2 milliards d'euros.

 

L'objectif est de revenir à l'équilibre des finances publiques à l'horizon 2017 en passant par des étapes intermédiaires : déficit de 4,5% du PIB en 2012 et de 3% en 2013.

 

Ce n'est malheureusement qu'un hors d'oeuvre par rapport à ce qui nous attend l'an prochain où il faudra trouver 33 milliards d'euros. Si le gouvernement n'a que l'arme d'augmentation des impôts et se montre toujours incapables de tailler dans les dépenses, la fiscalité va devenir confiscatoire en France et le rendements des impôts pourraient au final s'avérer moins bons que prévus.

 

L'effort se porte sur les ménages en majorité (53%), les entreprises contribueront pour leur part à hauteur du solde, soit 47%.

 

Le catalogue à la Prévert présenté lors de l'indigeste discours du premier ministre hier intègre notamment des taxes exceptionnelles sur les banques et les pétroliers, la taxe sur les transactions financières est doublée à 0,2%, suppression des exonérations sur les heures supplémentaires dans les entreprises de plus de 20 salariés, fort abaissement des seuils d'exonération pour les successions, contribution exceptionnelle des contribuables assujettis à l'ISF en attendant sa réforme l'an prochain, taxe sur les dividendes, relèvement du forfait social de 8 à 20% sur l'épargne salariale, etc, etc.

 

Le gouvernement a encore abaissé ses attentes de croissance pour 2012 et 2013 mais avec cette indigestion fiscale il est probable que les français se tétanisent un peu plus sur leurs dépenses.

 

Du côté des réductions de dépenses de l'Etat par contre rien de concret, on commence à avoir l'habitude.



04/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser